Fujitsu Cluster in a Box
By   |  July 26, 2015

Avec son système hyper-convergé Cluster-in-a-box, Fujitsu fournit une offre pré-installée sous Windows Server 2012 R2 et préconfigurée comme cluster de haute disponibilité.

Les DSI et concepteurs de salles et centres informatiques le savent bien : définir et déployer de telles infrastructures est un processus complexe, non exempt de risques et à la durée parfois difficile à estimer. Ce à quoi il convient d’ajouter un autre prérequis : en effet, ce genre de projet nécessite une connaissance approfondie de tous les éléments matériels et logiciels et leurs interdépendances. Autant dire que ce n’est pas une opération exempte de risques liés à une incompatibilité quelconque.

Pour répondre à ces besoins, Fujitsu a mis au point une offre Cluster-In-A-Box qui n’est autre qu’une infrastructure convergée préconfigurée et préinstallée, qui tient dans un châssis unique, construite autour de deux serveurs Windows Server 2012R2 et Hyper-V montés en cluster pour une haute disponibilité. Il s’installe en quelques minutes et vous permet d’héberger vos VM sous Hyper-V dans des conditions optimales. La solution comporte deux serveurs Primergy CX272, un stockage partagé (composé de 12 disques SAS hot plug) et les composants réseaux appropriés. Tout est ici redondé. Une solution 100 % Microsoft qui vous évite d’avoir à monter vous-même un cluster Windows et de prendre le moindre risque dans l’implémentation. On branche, on connecte, ça marche, et c’est optimisé.

Avec cette offre dont tous les composants sont testés et certifiés compatibles entre eux et immédiatement opérationnels, Fujitsu élimine ainsi tous les points de défaillance potentiels dans l’élaboration d’une infrastructure d’entreprise, tout en faisant gagner un temps considérable dans son déploiement. Quelques minutes suffisent en suivant l’assistant d’installation et de configuration, pour rendre cette configuration active et connectée à votre infrastructure existante. Cette simplicité de déploiement est encore plus précieuse dans le cadre du raccordement de filiales ou agences à un site central. Une fois les champs de connexion et d’authentification remplis et la machine intégrée à l’Active Directory existant, le serveur est prêt à être exploité en local et administré à distance. A noter qu’outre la configuration de base, Fujitsu met ses équipes de consulting et d’intégration à la disposition des enteprises ayant des besoins spécifiques en matière d’intégration de bases de données pour étendre cette intégration encore plus loin.

Chacune des lames serveur Primergy CX272 sur lequel s’appuie ce cluster comporte deux processeurs Intel Xeon E5-2609 et 16 Go de mémoire embarquée (extensible à 256 Go), deux slots PCI Express 3.0 libres pour une connectique 10GbE ou InfiniBand en option, et un à deux disques de boot SATA ou SSD. L’ensemble est redondé avec un mécanisme de clustering Failover au travers de volumes de stockage actifs partagés. L’alimentation redondée de 2×1200 Watts est commune.

En conclusion, le Cluster-in-a-box de Fujitsu nous a convaincus, et est adapté aux exigences actuelles poru les entreprises ayant une expérience dans l’administration de Microsoft Windows Server. Conçu pour les grosses PME et leurs succursales, Primeflex Cluster-à-box offre une disponibilité continue abordable pour protéger les données et les services critiques de l’entreprise.

© HPC Today 2019 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index