Xeon Haswell-EP E5-2695 v3
By   |  August 01, 2015

La mariée est séduisante, ses atouts techniques sont nombreux et les résultats de tests à la hauteur… mais les possesseurs de Xeon E5 v2 ne seront pas décoiffés.

La sortie de nouveaux Xeon fait généralement saliver les end-users, à commencer par la communauté HPC toujours à l’affut d’un meilleur rapport performance / efficacité énergétique. Après la famille E3, c’est donc aux E5 de passer en version 3, l’acronyme v3 signifiant architecture Haswell-EP là où v2 signifiait Ivy Bridge.

Pas facile de s’y retrouver ? Certes mais peu importe. En langage clair, “E5 -v3” se traduit par deux bénéfices : plus de cœurs et plus de threads. Notre modèle de test, le 2695, dispose ainsi de 14 cores et peut donc gérer 28 threads, au lieu de respectivement 12 et 24 pour le modèle précédent, et cela au même prix. Ajoutez à cela une fréquence de 2.3 GHz (3.3 en mode turbo), un cache monté à 35 Mo et le support des extensions AVX 2.0, et vous obtenez une équation qui, sur le papier, ne fait pas débat.

Comme les autres E5, le 2695 utilise la même architecture interne que le Core i7-5960X (très haut de gamme du PC de bureau), ce qui implique des modifications au socket LGA 2011-3 et a pour avantage la compatibilité avec la nouvelle DDR4, elle aussi vectrice de performances accrues à TDP équivalent (ici environ 120W).

Voilà pour les présentations formelles. Comment se comporte la bête à l’épreuve du feu ? Pour qu’ils soient comparables avec d’autres configurations de test, nous avons exécuté ces premières mesures avec LinuxBench, suite dont les modules permettent de tester de façon dissociée différentes facettes du CPU, notamment la performance synthétique, la performance/latence mémoire, la bande passante mémoire et la parallélisation interne.

Globalement, par rapport à un E2697 v2 (même TDP), les gains se situent entre 5 % et un impressionnant 22 %. Les meilleurs résultats sont obtenus en performance brute, relativement insignifiante en utilisation réelle, tandis que, sans grande surprise, les speedups sont plus limités pour ce qui concerne les tâches mettant l’accent sur la parallélisation. Pourquoi ? Parce que, la réponse en fréquence du 2695 décroit sensiblement à mesure que plus de cœurs sont sollicités. A cela rien d’anormal. C’est même la raison d’être des accélérateurs MIC ou GPU. Mais la conclusion que ce constat appelle, c’est qu’il ne faudra pas en attendre de miracle. Le Xeon E5-2695 v3 est un excellent CPU, mais si vous disposez déjà d’un Xeon E5 V2 équivalent, l’upgrade ne se justifiera pas toujours.

© HPC Today 2019 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index