Aurora : objectif 180 pétaflops
By   |  June 30, 2015


Le supercalculateur Aurora a été créé autour pour faire progresser la recherche et la découverte scientifique. Mise en service prévue en 2018.

Le ministère américain de l’énergie (DOE) vient de sélectionner Intel comme maître d’œuvre pour livrer un calculateur d’une capacité de calcul de 180 Petaflops au ALCF (Argonne Leadership Computing Facility). C’est la première fois en près de deux décennies qu’est confiée ce rôle à Intel dans la conduite de la réalisation d’un supercalculateur. Le système Aurora sera 18 fois plus puissant que son prédécesseur, Mira, tout en utilisant seulement 2,7 fois l’usage énergétique.

Le contrat prévoit un second supercalculateur de prochaine génération. Tous deux sont prévus pour être de cinq à sept fois plus performants que les supercalculateurs actuels. Ce projet s’inscrit dans l’initiative du CORAL (Oak Ridge, Argonne et Lawrence Livermore) pour promouvoir la recherche scientifique et viser l’exascale d’ici 2020.

Intel et Cray aux manettes
L’Aurora sera réalisé par Intel, secondé par Cray pour la partie intégration système. D’un point de vue technique, Aurora sera basé sur la troisième génération de processeurs Xeon Phi et le réseau d’interconnexion à hautes performances Intel Omni-Path, une nouvelle architecture de mémoire non-volatile et de stockage sur système de gestion de fichiers s’appuyant sur Lustre.

Parmi les objectifs de recherche d’ores et déjà prévus pour le système Aurora figurent le développement de panneaux solaires et de batteries plus puissantes, efficaces et durables; les biocarburants et un contrôle des maladies plus efficace; l’amélioration des systèmes de transport et la production de moteurs plus efficaces et plus silencieux.

Un second système nommé Theta officiera en tant que système de production précoce pour la ALCF et sera livré en 2016, avec des performances de 8,5 petaflops tout en consommant seulement 1,7 mégawatts d’électricité. Le système Theta sera pour sa part animé par des processeurs Intel Xeon et Xeon Phi de troisième génération (nom de code Knights Landing), ainsi que sur la prochaine génération de supercalculateur Cray XC.

 «Le choix d’Intel de livrer le supercalculateur Aurora est la validation de notre position unique pour mener une nouvelle ère dans HPC», a déclaré Raj Hazra, vice-président, Data Center Group et directeur général, Groupe Technical Computing chez Intel.

© HPC Today 2019 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index