Intel customise ses Xeon avec des FPGA
By   |  June 26, 2014

Par rapport aux versions general purpose, la customisation des processeurs est synonyme de substantiels gains de performance pour le petit nombre de clients privilégiés qui peuvent en bénéficier. C’est d’ailleurs très tendance et en tous cas fort logique compte tenu de l’envolée du Big Data, du Cloud et de la taille des data centres, Google et Facebook en tête.

Annoncée officiellement lors d’ISC’14, l’association d’un FPGA (très certainement d’origine Altera) à un Xeon sur la même puce devrait également permettre à Intel de ralentir la progression d’ARM et de POWER, qui constituent autant d’alternatives crédibles à x86 pour les traitements compute– ou data-intensive et, de ce fait, intéressent tout particulièrement les grands opérateurs.

En “matérialisant” ainsi certaines opérations, les FPGA peuvent apporter des performances de l’ordre de 10x à 30x, selon la nature des codes, tout en conservant dans cette implémentation une compatibilité binaire avec les cœurs Xeon.

L’inconvénient est bien entendu la complexité de développement car une telle plateforme requiert des compétences à la fois au niveau HDL (pour concevoir la logique et programmer le composant) et au niveau applicatif (pour intégrer ces composants spécialisés aux codes). Mais les grands opérateurs ont les moyens de disposer de ces expertises très recherchées. Par ailleurs, comme l’indiquent eux-mêmes les responsables d’Intel, la combinaison hybride Xeon-FPGA permet de tester de nouvelles opérations spécialisées qui, si elles se révèlent pertinentes et efficaces, pourront être intégrées directement dans les futures itérations de Xeon destinées au commun des mortels.

La date de disponibilité effective n’est pas précisée mais ce sera probablement pour l’année prochaine. Comme souvent en ce moment du côté de l’équipe bleue, on est également un peu frustrés de détails techniques mais ce qu’il est important de noter, c’est que la tendance à l’hybridation intégrée se confirme. Chacun ayant en tête la perspective du passage à l’échelle, cœurs génériques et cœurs spécialisés tendent à se multiplier au sein des mêmes dies, dans le but maintes fois avoué de multiplier performances et efficacité énergétique – si possible simultanément.

© HPC Today 2021 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index