Microsoft ouvre son Cloud
By   |  March 09, 2014

C’est assez exceptionnel pour être remarqué : Microsoft participe à des évènements Open Source. Non, le code source de Windows ne sera pas dévoilé mais, en devenant membre de l’Open Compute Project, créé par Facebook il y a trois ans, Microsoft ouvre la conception de l’infrastructure qui abrite son cloud Windows Azure. Bien qu’acteur majeur aux côtés d’Amazon et consorts, Microsoft n’a probablement pas envie de rater le coche sur ce secteur très prometteur : “Nous faisons cela parce que nous voulons mener l’innovation dans le design du cloud et des datacentres“, a indiqué Bill Laing, Corporate VP of Cloud and Enterprise, durant son keynote à l’Open Compute Summit de San Francisco. “Et bien sûr, nous voulons aussi apprendre de la part de communauté“, s’est-il amusé.

Pour l’anecdote, la conception des serveurs Microsoft qui hébergent Windows Azure public cloud révèle d’importantes économies d’échelle, notamment dans le design des châssis qui doivent permettre d’économiser 10 000 tonnes de métal et 1700 km de câbles, simplement par un design modulaire. Sans rentrer dans le détail, chaque rack peut être configuré comme un nœud de calcul ou de stockage. Ils sont retirés ou branchés sans câblage ce qui, pour des centres à plus d’un millions de serveurs, représente un gain de temps substantiel.

© HPC Today 2021 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index