Calculer plus pour consommer moins !
By   |  March 19, 2015

Calculer plus pour consommer moins ! Rien à voir avec un slogan politique, telle est la promesse des accélérateurs parallèles. Mais si, vous savez bien, ces cartes magiques qui boostent en un clin d’œil les calculs… Mais non, pas les GPUs, parce qu’on ne peut plus limiter cette technologie aux Produits NVIDIA ou AMD… Bien, revenons en arrière pour clarifier les choses.

Paralléliser massivement les calculs, au début, c’était facile. On avait le choix entre deux technologies : le CPU (Central Processing Unit) – énergivore, mollasson et vieillissant – et le GPU (Graphics Processing Unit) – capable à lui seul, mais à certaines conditions, de remplacer jusqu’à 20 de ses « ancêtres » ! De quoi sérieusement agacer un certain fabricant cantonné aux seuls CPUs.

Car la technologie tient parole… Après avoir laborieusement adopté un nouveau langage de programmation « libre » ou utilisé une sorte de Reverso nommé OpenACC, les développeurs peuvent voir leur code parallèle largement accéléré grâce à des cartes improprement dites «vidéo». Il fallait réagir !

Mais pas question de crédibiliser l’ennemi, l’accélérateur INTEL sera CPU ou ne sera pas. Ainsi est née la technologie Many Cores. Le nombre de lettres semble primordial : pas plus de 3. Il y a d’abord eu MIC, qui a fait beaucoup de bruit puis beaucoup de silence… Puis Phi est arrivé, sans se presser, sous la forme d’un coprocesseur matérialisé en un second ordinateur intégré. L’avantage, c’est que vous n’avez pas à porter votre code dans un autre langage ; vous n’avez qu’à l’adapter ! Si si, c’est différent. Le développeur n’a pas moins de boulot mais c’est différent.

Les accélérateurs sont donc doublement méritants dans la mesure où ils permettent aujourd’hui d’obtenir des résultats tangibles et ouvrent sur des perspectives extrêmement prometteuses. Par ailleurs, ils ont mis tous les fabricants d’accord : pour les calculs, de plus en plus importants à mesure que notre monde se numérise, le CPU est désormais insuffisant.

N’assistons-nous pas finalement à une remise en cause de l’hégémonie x86 ? Le Power d’IBM ne vient-il pas souligner cette question ?

Le chroniqueur masqué est un expert de l’industrie HPC qui décrypte régulièrement l’actualité…

© HPC Today 2019 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index