JDEV 2013 : Développer pour Calculer
By   |  November 30, 2013

La deuxième édition des JDEV (Journées du DEVeloppement logiciel), qui s’est déroulée du 4 au 6 septembre à l’Ecole Polytechnique, a tenu toutes ses promesses. Retour sur ses temps forts – avec un focus tout particulier sur certaines problématiques liées au calcul intensif…

Florent Langrognet
Ingénieur de Recherche, Laboratoire de Mathématiques de Besançon.

Avec plus de 200 participants, les premières JDEV (Toulouse, septembre 2011) avaient ouvert la voie, de sorte que la deuxième édition était très attendue par la communauté. Cette année, plus de 500 participants, intervenants et exposants ont fait des JDEV un événement majeur pour l’ensemble des acteurs du développement logiciel dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche. Soutenues par le CNRS, l’INRIA et l’INRA, les Journées sont organisées par le réseau DevLog. Les objectifs de ce réseau métier sont à la fois multiples et complémentaires : fédérer les acteurs du développement logiciel dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche, agir en interlocuteur privilégié entre ces acteurs et les instances, proposer des actions de formation (notamment avec les JDEV)… Pour cela, DevLog regroupe des réseaux métiers régionaux et travaille en collaboration avec d’autres réseaux nationaux aux activités connexes.

La première et la dernière demi-journée étaient organisées en sessions plénières dans le grand amphithéâtre de l’Ecole Polytechnique où des personnalités de renom se sont succédées. Parmi les exposés scientifiques, on retiendra les interventions de Xavier Clerc (Panorama et perspective des langages), Frédéric Lang (Langage de nouvelle génération pour la modélisation et vérification formelle de systèmes asynchrones), Jean Bézivin (Le génie logiciel à la croisée des chemins), Bertrand Meyer (Agile ! Le Bon, le Bête et le Méchant) ou encore Gaël Blondelle (L’écosystème Eclipse, plate-forme de développement pour la recherche).

Les quatre autres demi-journées étaient pour leur part consacrées à des sessions en parallèle organisées selon huit thématiques couvrant un large spectre du développement informatique :

– L’ingénierie des besoins logiciels ;
– Les communautés Open source – comprendre, faire, savoir faire ;
– Systèmes embarqués, systèmes mobiles, capteurs et acquisition de données ;
– Les outils de construction du logiciel ;
– Méthodes agiles ;
– Les tests logiciels pour aller vers plus de pragmatisme ;
– Développer pour calculer ;
– Le développement Web : services web et web sémantique.

Pour chacune de ces thématiques, le format s’est articulé autour de conférences, d’ateliers et de groupes de travail, laissant une place importante aux échanges et retours d’expérience. Au final, ces deuxièmes Journées ont donné la parole à 90 intervenants et dispensé 800 heures de formation, ce qui a nécessité une logistique à la hauteur et des mois de préparation avec le support de nombreux services du CNRS, de l’INRA, de l’INRIA et de l’Ecole Polytechnique.

Développer pour Calculer

Revenons maintenant plus en détail sur la thématique Développer pour calculer. Les JDEV se devaient en effet d’aborder les spécificités du développement logiciel scientifique et d’explorer la diversité des langages, des bibliothèques, des outils et des infrastructures au service du calcul. Une session dédiée a donc été organisée avec le soutien du groupe Calcul, autre réseau national et acteur majeur dans le paysage français. L’objectif était de permettre à un public parfois novice, souvent expérimenté, d’augmenter son niveau de connaissances, de se former, d’échanger au travers de retours d’expérience et d’ouvrir des perspectives de collaborations.

Quelles sont les offres de calcul en France ? Quels outils pour visualiser les données, les résultats ? Comment analyser et optimiser les performances d’un logiciel ? Que calcule vraiment un ordinateur ? Peut-on allier précision et performance ? Quels sont les environnements scientifiques les plus efficaces ? Quels langages de programmation utiliser ? Quels outils pour le calcul parallèle ? Sur quelles bibliothèques scientifiques s’appuyer ? Voilà quelques-unes des questions abordées pendant ces trois jours et traitées lors des interventions suivantes :

– Une session plénière :
   – Introduction (Florent Langrognet)
   – Les offres de calcul en France : du PC personnel aux centres nationaux en passant par les mésocentres (Romaric David)
   – Visualisation scientifique : concepts, outils, bibliothèques (Nicolas Rougier)
   – Que calcule vraiment un ordinateur ? Arithmétique flottante et précision (Florent de Dinechin)
   – Le Calcul à l’INRA : Organisation, besoins, spécificités (Franck Samson, Hervé Richard, Alain Franc)

– Cinq ateliers :
   – Calcul parallèle hybride avec OpenMP, MPI et OpenCL (Gilles Grasseau, Pierre-Francois Lavallée)
   – Python (Loïc Gouarin, Konrad Hinsen)
   – Précision et arithmétique flottante : outils, bibliothèques (Stef Graillat, Fabienne Jézéquel, Nathalie Revol, Philippe Théveny)
   – Analyse, mesure et optimisation de la performance (Romaric David)
   – OpenMOLE (Mathieu Leclaire, Romain Reuillon)

– Trois groupes de travail
   – Bibliothèques pour le calcul scientifique – retours d’expérience (Philippe d’Anfray, Thiên-Hiêp Lê)
   – Processeur Xeon Phi : premiers retours d’expérience (Etienne Gondet)
   – L’environnement scientifique R : intérêts, retours d’expérience, évolutions (Christophe Genolini)

De l’avis général, ces différents exposés ont été à la fois riches d’enseignements et porteurs d’intéressantes perspectives. Quel que soit son niveau, chacun a pu bénéficier d’expériences concrètes, prêtes à être réutilisées au profit de la recherche et/ou de la formation de nos étudiants. Pour vous faire partager certains moments clés de ces interventions, nous nous proposons de revenir plus en détails sur quelques-unes des sessions liées au calcul intensif, en assumant le caractère subjectif de notre choix…
 
Ce dossier se compose des articles suivants :
    • Des outils pour calculer avec précision
    • Comment calculer avec des intervalles
    • Performance : mesure, analyse et optimisation
    • Bibliothèques pour le calcul scientifique
    • Calcul parallèle hybride avec openMP, MPI et OpenCL
    • Outils et bibliothèques de visualisation

[Remerciements]

Au terme ce de compte-rendu nécessairement incomplet, nous tenons à saluer l’ensemble des intervenants de la thématique Développer pour calculer. Leur implication avant, pendant et après les JDEV a été remarquable. Enfin, des remerciements tout particuliers vont aux intervenants cités, dont les contributions ont été indispensables à la rédaction de ce dossier. Rendez-vous maintenant à l’automne 2015 !

Retrouvez les JDEV 2013 en ligne, ainsi que l’ensemble de la thématique “Développer pour Calculer“.

© HPC Today 2022 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index