Lenovo ThinkStation P900: L’ultramodulaire performant
By   |  July 18, 2015

Comme nous vous la présentions dans le numéro 1 de HPC Review, la station de travail ThinkStation P900 de Lenovo se distingue par son évolutivité exemplaire entièrement démontable sans outils. Acceptant jusqu’à deux processeurs Intel Xeon de dernière génération, cette station de travail est conçue pour les missions intensives de production vidéo, de rendu, d’effets spéciaux, de CAO/CFAO et bien sûr d’exploration pétrolière et gazière, et de recherches pharmaceutiques. Côté cartes d’accélération graphique, ce modèle accepte toute la gamme des cartes Quadro ainsi que les Tesla K20 et K40.

Vu de face, son gabarit au format tour est de dimensions conventionnelles, mais la ThinkStation P900 étonne par sa profondeur de plus de 60cm. Ce qui lui permet de loger jusqu’à 512 Go de RAM DDR4 sur 16 emplacements DIMM, 10 connecteurs d’extension et jusqu’à 11 lecteurs. La machine comporte en outre huit ports USB 3.0 (dont un détail ergonomique positif : quatre ports rétroéclairés en façade), quatre ports USB 2.0 à l’arrière 0 et deux ports Gigabit Ethernet. Ce modèle est livré en standard avec une alimentation de 1300 watts capable d’alimenter le système avec deux processeurs et jusqu’à quatre cartes GPU.

Une conception évolutive
Le panneau gauche de la machine s’enlève par un simple levier, dévoilant le mécanisme de refroidissement tri-canal qui utilise des conduits de plastique pour séparer le flux d’air de l’avant vers l’arrière sur trois zones : l’alimentation et ports PCI Express, processeurs et mémoire, et cartes graphiques. Chaque canal dispose d’un ventilateur modulaire dédié remplaçable à chaud comme il se doit. Autre innovation : la présence de connecteurs Flex, un connecteur mezzanine pour intégrer des cartes contrôleur SATA, SAS ou Flash sans mobiliser de slots PCI Express. Côté disques, un système astucieux de plateaux permet de connecter soit deux SSD de 2,5 pouces SAS ou SATA ou un disques durs 3,5 pouces et un SSD par plateau.

Performances : tout bon !
Les résultats de nos tests ont été impressionnants, puisque cette machine monte sur le podium des machines les plus performantes que nous ayons testées jusqu’ici. Le modèle testé était équipé de deux processeurs Intel Xeon E5-2687W avec huit cœurs, et a obtenu un score Geekbench 2.4 élevé de 33 115. Nous avons ensuite mis la machine à l’épreuve avec IOmeter, configuré pour simuler des paquets de taille grande, petite et mixte sur l’une de ses deux interfaces réseau à partir d’un, trois et cinq clients simultanés. Avec de petits (512 octets) des paquets, le système a obtenu un taux de transaction soutenu maximum de 205000 Iops sur 100 Mbps de données. Le taux de transfert de données soutenu maximum de 608 MBps a été obtenu lors de la transmission des paquets de 32K avec cinq clients sur la première interface gigabit et trois sur la seconde.

En conclusion, voilà une machine bourrée d’innovations et taillée pour la performance. La possibilité d’intervenir sans outils sur l’ensemble de ses composants est une initiative bienvenue qui contribuera à minimiser le temps d’immobilisation lors des interventions.

© HPC Today 2019 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index