Facebook sort son propre SoC
By   |  July 24, 2015

Développé avec Intel en technologie 14 nm et présenté lors du très récent Open Compute Summit, “Yosemite” cible le marché des micro-serveurs, avec pour objet de faciliter le scaleout des centres de données. Voilà 18 mois que le réseau social planche sur ce design, qu’il offre en Open Source à l’Open Compute Project, à partir de l’idée que l’architecture serveur bi-socket classique devient obsolète compte tenu des nouveaux besoins en puissance et en efficacité énergétique. D’où l’idée de cartes SoC “empilables”, avec 36 SoCs maximum par unité 2U, donc 540 par armoire. Côté spécifications, une carte Yosemite requiert 90 W, offre plusieurs canaux mémoire intègre au minimum un SSD et un contrôleur local, et reste interopérable avec les cartes respectant le standard d’interface “Group Hug” (celui-ci offrant par ailleurs des E/S additionnelles via PCIe). Voilà donc une option supplémentaire pour la conception d’architectures serveurs ouvertes. Reste à savoir qui la fabriquera, qui la supportera et, donc, qui l’adoptera…

© HPC Today 2019 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index