OCCIGEN : + 2,1 Pflops en France
By   |  July 03, 2014

C’est au CINES (Montpellier) que sera installé le nouveau calculateur Bull dont le GENCI vient de faire l’acquisition. Poétiquement baptisé OCCIGEN, il devrait être déployé dès septembre pour une mise en production tout début 2015. Comme c’est aujourd’hui de plus en plus souvent le cas, une période intermédiaire de tests et de stabilisation devrait donner lieu à l’utilisation exclusive de la machine pour quelques simulations scientifiques de grande envergure (dont la liste ne nous a pas été dévoilée).

Naturellement, OCCIGEN embarque les toutes dernières technologies de calcul à haute performance – en tout cas celles qui sont effectivement disponibles. On y compte en effet 2106 nœuds dual-socket équipés de la nouvelle génération de Xeons Haswell à douze cœurs cadencés à 2,6 GHz, ce qui donne par calcul synthétique une puissance de crête d’environ 2,1 Pflops pour un total de 50 544 cœurs. 8 nœuds frontaux seront par surcroît dédiés aux connexions et aux échanges de fichiers. Dans ce domaine, les concepteurs du système ont choisi des interconnexions InfiniBand FDR 14 en topologie Fat Tree et un système d’E/S permettant le stockage d’environ 5,1 Po de données sur des disques offrant un débit théorique supérieur à 100 Go/s, la machine étant elle-même dotée de 200 To de RAM. Côté refroidissement, enfin, voici un gros système de plus à bénéficier de la technologie eau chaude de Bull, pour un excellent PUE nominal de 1.1.

L’arrivée d’OCCIGEN porte la puissance de calcul nationale au-delà des 5 Pflops, ce qui permet à la France de continuer à revendiquer l’excellence scientifique. Par rapport à la liste de juin, la machine peut encore prétendre au Top 20 du Top500. Pas sûr, en revanche, que ce soit encore le cas en novembre. Mais, après tout, qui a dit que cela avait de l’importance ?

© HPC Today 2021 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index