The Machine : l’ordinateur concept de HP
By   |  August 05, 2015

320 Téra-octets de mémoire et 2500 cœurs de processeur : c’est le design concept du super ordinateur que hp a présenté lors de son évènement annuel Discovery à Las Vegas.

The Machine est à l’industrie informatique ce que les concept-cars sont à l’industrie automobile. Un essai de consolidation des pistes de recherche pour démontrer ce que pourrait être l’ordinateur de demain. En l’espèce, cet ordinateur d’un nouveau genre vise à répondre aux nouveaux types de problèmes posés par l’explosion de données à traiter. Ce qui rend cette machine différente des ordinateurs de la génération actuelle est que la mémoire centrale est au cœur de cette architecture que hp nomme MDC (Memory Driven Computer). La mémoire, qualifiée ici d’universelle, est considérée comme un pool de mémoire à laquelle peut êter affectée n’importe quelle ressource : CPU, GPU, interface réseau ou n’importe quel dispositif de traitement de données.

“Lorsque vous démarrez The Machine, c’est la mémoire qui boote en premier. Le processeur ne démarre qu’une fois que l’ensemble de la mémoire a été initialisée » explique Martin Fink, CTO de HP, Directeur des hp Labs et instigateur du projet. « Dans les ordinateurs aujourd’hui, le processeur est au centre de l’univers. Avec la Machine, c’est la mémoire que nous mettons au centre de l’univers et ce sont les processeurs qui l’environnent », En l’état du projet, HP utilise de la DRAM, volatile, pour simuler de la mémoire non volatile. « Nous continuons nos recherches sur l’ensemble du spectre des mémoires non volatiles et la prochaine étape pourrait être la mémoire à changement de phase sur laquelle nous travaillons actuellement avec des partenaires. »

A long terme, HP prévoit d’utiliser des memristors, qui sont à l’étude dans ses laboratoires depuis quelques années déjà. Ses efforts portent aussi sur les technologies photoniques pour faire transiter l’information au sein de la machine bien plus rapidement que le cuivre ne le permet actuellement. Le prototype annoncé pour l’an prochain sera équipé de 320 To de mémoire, contre 12 To pour l’ordinateur le plus capacitif du constructeur à l’heure actuelle. Le prototype accueillera par ailleurs 2 500 coeurs de processeurs capables d’exécuter 10 000 threads.

« Avec The Machine, nous serons en mesure de résoudre des problèmes que nous ne savons pas résoudre aujourd’hui », estime Martin Fink. « The machine donnerait aux entreprises la capacité de s’attaquer à des ensembles de données beaucoup plus importants et plus complexes que ceux qu’ils peuvent gérer aujourd’hui, et effectuer des analyses des centaines de fois plus rapide. Cela pourrait conduire à des bonds en avant dans toutes sortes de domaines où l’analyse des informations est cruciale, comme la médecine génomique, où les plus rapides machines de séquençage des gènes produisent une surabondance de nouvelles données. » The machine promet de consommer beaucoup moins d’électricité que les ordinateurs existants. Rendez-vous en 2018 pour le premier prototype opérationnel.

© HPC Today 2019 - All rights reserved.

Thank you for reading HPC Today.

Express poll

Do you use multi-screen
visualization technologies?

Industry news

Brands / Products index